Welcome: Conference Introduction

40ème Congrès international annuel de la Société d’études pluridisciplinaires du dix-septième siècle français

40th Annual International Conference of the Society for Interdisciplinary French Seventeenth-Century Studies

SE17

14-15 Oct. & 22-23 Oct. 2021 (Congrès Virtuel / Virtual Conference)

Le Grand siècle en mouvement : négociations, circulations, dynamiques

The Grand Siècle in Movement: Negotiations, Circulations, Dynamics

Organisatrices / Organizers:

Anne Duprat (Université de Picardie-Jules Verne / Institut Universitaire de France)

Charlotte Trinquet du Lys (University of Central Florida)

ZOOM LINK FOR ALL SESSIONS AND BUSINESS MEETING

Note: This link was removed post-conference.

Call for Proposals

Aux Etats-Unis comme en France, nombreux ont été les appels à une réinvention du « monde de demain », fondée sur une meilleure compréhension des lignes de fracture mais aussi des forces dynamiques à l’œuvre dans la structuration de ce monde, dans la façon dont il se pense et se représente dans ses différentes composantes. Fortement marquée par la mémoire des guerres civiles et des guerres de religion, parcourue de tensions culturelles, sociales et symboliques constantes, ébranlée par la transformation irrévocable de son rapport au monde au seuil du XVIIIe siècle, et par la déportation et l’esclavagisme des Africains et la colonisation des peuples autochtones en Amérique du nord, la France du Grand Siècle apparaît aujourd’hui bien loin de la construction culturelle monumentale qu’avait élaborée pour elle l’historiographie classique au XIXe siècle. De même, la richesse de ses productions culturelles, leur fluidité formelle, leur forte dimension intermédiale et leur complexité sémantique et intellectuelle ont débordé sans cesse les tentatives de cartographie systématique qu’a pu en faire pendant les trente dernières années la critique littéraire et historiographique.

C’est à l’exploration de cette exceptionnelle diversité et de cette mobilité des formes inventées et des gestes accomplis par les auteurs·trices, et par tous les acteurs·trices engagé·e·s dans la création au XVIIe, ainsi qu’à la mise en évidence des échos que ces productions peuvent susciter aujourd’hui dans une conversation mondiale marquée par la dynamique et la nécessité des réinventions, que le congrès 2021 de la SE17 invite les chercheurs et chercheuses de toutes disciplines. Il s’agira de creuser les failles qui parcourent la construction de l’Etat-nation et la mobilité des groupes qui le constituent, telles qu’elles se manifestent dans et par ses productions culturelles et sociales durant le XVIIe siècle français (1595-1715). On pourra ainsi faire émerger la puissance créative, symbolique et esthétique des mouvements et des aspirations qui les animent, l’efficacité des négociations ponctuelles sans cesse renouvelées auxquelles ils ont donné lieu ou qui les ont inspirés — mais aussi les échecs auxquels certaines de ces tentatives ont abouti — enfin des dynamiques d’adaptation et de réinvention de soi et de l’autre qui ont marqué cette construction, et peuvent éveiller aujourd’hui des échos dans un monde aux formes politiques, scientifiques et médiatiques en pleine mutation.


In the United States as in France, many calls have been made for a reinvention of the “world of tomorrow,” based on a better understanding of rupture points but also of the dynamic forces at work in the structuring of this world, in the way in which it thinks and represents itself in its different components. Strongly marked by the memory of civil and religious wars, characterized by constant cultural, social and symbolic tensions, shaken by the irrevocable transformation of its relationship to the world on the threshold of the 18th century, and by the deportation and enslavement of Africans and the colonization of indigenous peoples in North America, Grand Siècle France today appears far removed from the cultural monument 19th-century classical historiography constructed and celebrated. Likewise, the richness of its cultural productions, their formal fluidity, their strong intermedial dimension and their semantic and intellectual complexities constantly exceeded literary and historiographic criticism’s attempts over the past thirty years to create a systematic cartography.

The 2021 Annual Conference of the SE17 invites researchers from all disciplines to explore the exceptional diversity and mobility of the forms invented and actions taken by the authors and actors engaged in the creation in the XVIIth century, by highlighting the echoes that these productions generate today amidst a global conversation marked by a dynamic and necessity for reinvention. We hope to examine the flaws inherent in the construction of the nation-state and the mobility of the groups that constitute it, as they are manifested in and by the cultural and social productions of the French 17th century (1595-1715). We will thus be able to bring out the creative, symbolic and aesthetic power of the movements and aspirations that drove them, the effectiveness of the endlessly renewed negotiations to which they gave rise or that inspired them—but also the failures of some of these attempts—finally, the dynamics of adaptation and reinvention of self and other that marked this construction, and find echos in a world whose political, scientific and media forms are in full mutation.

License

Share This Book